FRAL 2022

Agence nationale de la recherche (ANR)

L'Agence nationale de la recherche (ANR) est un établissement public à caractère administratif, placé sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. L'Agence met en oeuvre le financement de la recherche sur projets, pour les opérateurs publics en coopération entre eux ou avec des entreprises. 
L’action de l’ANR vise ainsi à soutenir l’excellence de la recherche française à des degrés de maturité technologique variés, à soutenir la recherche fondamentale, à encourager les partenariats scientifiques académiques et « publics-privés », et à favoriser les coopérations européennes et internationales. Pour cela, elle propose des appels à projets compétitifs et met en œuvre des processus de sélection rigoureux basés sur l’évaluation par les pairs, qui respectent les principes internationaux en la matière : impartialité, équité de traitement, confidentialité, déontologie, intégrité scientifique, et transparence. 
Dans le cadre de ses missions, l’Agence nationale de la recherche (ANR) s’attache à renforcer les coopérations scientifiques en Europe et à l’international, en articulant sa programmation avec les initiatives existantes. 
Par la mise en œuvre d’actions et d’instruments spécifiques, et par son implication au sein de différentes instances de réflexion et de programmation, l’ANR a continuellement développé son activité transnationale. Elle est devenue aujourd’hui un acteur majeur de la construction de l’Espace européen de la recherche (EER), et joue un rôle croissant sur la scène internationale. 

La Fondation allemande pour la recherche 
(Deutsche Forschungsgemeinschaft/DFG)

Sous la forme juridique d’une association enregistrée, la Fondation allemande pour la recherche (DFG) est la plus grande organisation de financement de la recherche et l’organisation centrale d’autogestion de la science en Allemagne. Selon ses statuts, elle a pour mission de « promouvoir la science dans toutes les branches ». 
Avec un budget annuel qui s’élève désormais à 3,3 milliards d’euros environ, la DFG finance et coordonne, dans le cadre de ses nombreux programmes, quelque 31 000 projets de recherche menés par des scientifiques individuel·le·s ou par des associations de recherche dans des établissements d’enseignement supérieur et des instituts de recherche extra-universitaires. Dans tous les domaines scientifiques, l’accent est mis sur la recherche fondamentale. 
Tous·tes scientifiques travaillant dans des établissements d’enseignement supérieur et des instituts de recherche en Allemagne peuvent déposer des demandes de financement auprès de la DFG. Les candidatures sont évaluées par des expert·e·s selon des critères de qualité et d’originalité du point de vue scientifique, puis soumises aux collèges d’experts élus pour quatre ans par les chercheur·use·s exerçant en Allemagne. 
La DFG accorde une attention particulière à la promotion de la relève scientifique, à l’égalité des chances en matière de sciences et aux relations avec l’étranger dans le domaine scientifique. En outre, elle finance et lance des mesures visant à développer les bibliothèques scientifiques, les centres de calcul et l’utilisation d’équipements scientifiques lourds dans la recherche. Une autre tâche essentielle est de conseiller les parlements et les autorités sur les questions scientifiques. En collaboration avec le Conseil scientifique, la DFG met également en œuvre la stratégie d’excellence de l’État fédéral et des Länder, visant à renforcer la recherche de pointe dans les établissements d’enseignement supérieur. 
Sur les 97 membres que compte actuellement la DFG, figurent en premier lieu des universités, des organismes de recherche extra-universitaires tels que la société Max-Planck, la Communauté Leibniz et la Société Fraunhofer, des institutions de la Communaut�� Helmholtz des centres de recherche allemands, de même que des académies scientifiques. La DFG reçoit la majeure partie de ses fonds de l’État fédéral et des Länder ; à cela s’ajoute une subvention de l’Association des donateurs pour la science allemande. 
Plus d’informations sur Internet : www.dfg.de 

Présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE)

La présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE), qui se tient du 1er janvier au 30 juin 2022, constitue une opportunité majeure de renforcer la visibilité de la communauté française et européenne de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (ESRI). Dans ce cadre, plus de 70 événements labellisés par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) sont organisés par des organismes, des opérateurs ou des établissements. 
L’Agence nationale de la recherche (ANR) organise et participe à plusieurs événements labellisés PFUE. L’occasion de revenir sur les actions et les instruments mis en œuvre par l’ANR pour renforcer les collaborations scientifiques en Europe.